Vous cherchez quelque chose ?

c'est juste en dessous

Musical Tour n° 2 - Georges Brassens

Après le Musical Tour n°1, voici le numéro 2, le but, aucun me faire plaisir en stockant des titres qu'on peut toujours apprécier de temps en temps de redécouvrir ou non, je vous suce le Q de toute façon.

Georges Brassens

né à Sète le 22 octobre 1921, mort à Saint-Gély-du-Fesc le 29 octobre 1981

Jeune, Georges Brassens, fils de maçon, n'aime guère l'école hormis les cours de lettres qui lui apprennent l'amour de la poésie. En 1940, il vit à Paris et travaille comme tourneur au sein de l'usine Renault. Parallèlement, il commence à composer, mais le S.T.O. le condamne à partir en Allemagne. De fait, ses camarades déportés constituent son premier public. Après la guerre, il devient anarchiste et collabore au journal Le Libertaire. Se considérant davantage parolier qu'interprète, il présente ses oeuvres à de nombreux artistes dans l'espoir de les faire chanter. Finalement, il est forcé de les jouer lui-même. En 1952, son premier disque, au sein duquel figurent 'Le Gorille' et 'La Mauvaise Réputation', est mal perçu pour son aspect revendicatif. Néanmoins, il va peu à peu s'imposer comme le nouveau maître de la chanson à texte. Inventeur d'un jeu particulier de la guitare sèche et du chant, ses compositions sont remarquables par leur vocabulaire fleuri et vif, et l'habileté de Brassens à croquer situations et vérités (' Chanson pour l'auvergnat', 'Trompettes de la renommée').


7 lecture(s)

La mauvaise réputation

4 lecture(s)

Quand on est con

4 lecture(s)

Je me suis fait tout petit


Voir aussi ...